CRYO 16 ANGOULEME

CRYO 16 ANGOULEME

La cryothérapie arrive à Angoulême : CL a fait le test à -150 degrés !
Par Christelle LASAIRES (Charente Libre), publié le 12 mars 2017 à 20h36

Peter et Erika Riffaud ouvrent aujourd’hui un centre de cryothérapie à L’Isle-d’Espagnac. Pour détendre et soigner leurs clients par le froid à -150°. On a testé...

Heureusement, la technique a un peu évolué. Le médecin Bruno Gorce se rappelle qu’il y a 20 ans, il plongeait les sportifs par groupe de dix dans une poubelle de la ville remplie de glace pour accélérer la récupération physique et soigner les petits bobos musculaires. « Ça leur brûlait la peau. »

Aujourd’hui, la méthode est moins barbare. D’abord, elle porte un nom : cryothérapie. C’est toujours aussi froid, voire même plus, jusqu’à -150°, mais on y associe des notions de soins et bien-être. Et ça change tout. Désormais, c’est un soin payant, que l’on pratique comme dans un institut.

Peter et Erika Riffaud ouvrent Cryo 16, aujourd’hui à L’Isle-d’Espagnac. Ils ont acheté leur machine à Julien Proust, déjà installé à Cognac. 30 € la séance de trois minutes. Trente personnes sont déjà inscrites.

Plus question de se brûler. On enferme le client dans un frigo glacial, mais on le chouchoute. Et on le rassure. Bruno Gorce, médecin généraliste, spécialiste du sport, à la retraite depuis trois ans, est là pour conseiller et orienter le candidat à la froidure. Bénévolement.
Maillot de bain et chaussettes de ski

Ensuite, le client enfile son maillot de bain et... des chaussettes de ski. Pour protéger les extrémités, très sensibles, Erika et Peter prêtent aussi des gants.
Maillot de bain et chaussettes de ski

La bouteille d’azote liquide est cachée dans un local derrière. Quand Peter ouvre son « frigo », un nuage de neige s’échappe. Il referme la porte et la sensation de froid sur les mollets est immédiate, malgré les chaussettes. Le froid passe aussi à travers les gants.

« Vous pouvez lever les mains », me souffle le prof de sport de la Cifop, qui a découvert la cryothérapie pour l’aider à préparer ses marathons. Sa femme Erika, handballeuse amatrice, a été séduite par l’aspect bien-être. « J’ai récupéré un meilleur sommeil, des bienfaits sur la circulation sanguine et une relaxation anti-stress. » Le médecin confirme et rajoute le renforcement des défenses immunitaires et la réduction de prise de médicaments.

Pour l’instant, dans mon frigo, j’ai surtout très froid aux mollets. L’air gelé gagne mon ventre et la poitrine, mais c’est supportable. Seule ma tête dépasse et me permet de confier mes impressions. Pour cette première, Peter avait programmé deux minutes à -120°. La prochaine fois, ce sera trois minutes à -130°.

C’est terminé. Mes mollets sont glacés. Erika me promet qu’en me rhabillant une sensation de bien-être va m’envahir. La chaleur sur mes jambes leur donne un coup de fouet. Après un petit coup de pompe à 15 heures, le soir-même, je m’endors comme un bébé.

« Lundi vous serez en pleine forme », m’a promis Peter.

Voir en ligne : CRYO 16 ANGOULEME CRYOTHERAPIE BOREAS